000_0715Je ne suis pas collectionneur. J'ai déjà essayé plusieurs fois, une collection de pièces de monnaies anciennes et étrangères, par exemples, mais n'ai jamais réussi à me passionner pour leur recherche active, j'attendais qu'elles me tombent entre le mains, de par des parents en visite ou des amis en goguette.

Finalement, il en est de même avec les petits extra-terrestres de jeu vidéo en mosaïque qui émaillent la ville de lumière. Pour le regard curieux ils se laissent voir aux coins de certaines rues mais ils savent rester discrets et invisibles à qui ne les connaît pas. Si je ne les chasse pas, je reste à l'affût et ne manque pas de les prendre en photo dès que j'en aperçoit le bout d'un.

Évidemment, je dois affronter les railleries de mes compagnons de promenade qui me voient tourner la tête aux carrefours, tomber en arrêt ou traverser la rue au milieu d'une phrase pour prendre un mur en photo, les petits assemblages ne semblant être visibles que pour moi.

Et pourtant, je ne suis pas le seul. Un peu curieux du phénomène, j'ai exploré la toile pour en savoir plus et j'ai découvert l'origine des envahisseurs: un artiste qui a récidivé dans plusieurs villes de France et du monde. On peut d'ailleurs suivre son travail sur le sujet ici. Ne vous étonnez donc pas si vous voyez apparaître ici ou là dans mes futures notes des petits monstres semblant venir du passé, ce sera seulement qu'ils ont envahi aussi mon espace.

Un album devrait bientôt recenser mes trouvailles.