Lu il y a peu¹ :

«Regarde comme c'est beau là-bas !» s'était-elle exclamée. J'avais regardé, et c'était en effet très beau. Un coup d'oeil m'avait suffi. On épargnait ainsi beaucoup de temps.

Restait une question : que faire de ces minutes ainsi gagnées.

 [1] Saül BELLOW : Le don de Humboldt - 1973