et mes coups de gueule
17 janvier 2010

Loi privée

Hier en allant faire quelques emplettes dans un magasin d'une chaine de vente de produits alimentaires, deux jeune spersonnes à l'entrée me tendent un petit bout de papier avec écrit dessus ce qui suit : Madame, Monsieur,Étudiants à l'école de Biologie Industrielle à Cergy Pontoise, nous montons notre association au profit de pays dans le besoin. Conscients du privilège que nous avons d'avoir accès aux soins et à l'éducation, notre but est de construire des bâtiments scolaires en Afrique.Afin de récolter l'argent nécessaire pour... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 21:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 septembre 2009

Retour à la bougie

La taxe carbone va nous tomber dessus d'ici peu et il temps de regarder d'un peu plus près à quelle sauce nous allons être mangés. Vont être taxées les énergies fossiles, fuel et gaz naturel en tête, les plus gros consommateurs étant les plus gros payeurs. Pourtant, si on regarde par dessus notre épaule le passé proche, combien de fois avons nous vu vanter les mérite de ces énergies mois chères, les autorités compétentes poussant à la l'achat de véhicules ou de modes de chauffage de ce type ? Et puis, il faut aussi se poser la... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 19:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 août 2009

De l'avenir faisons table rase

Comme tous les ans, et dans le silence total des médias, revient l'anniversaire de la nuit du 4 août, nuit de discussions fiévreuses et porteuses de progrès, qui firent naître l'abolition des privilèges. Curieusement, dans la foulée de la célébration du bicentenaire de la révolution française, cette date ne fut pas prise en compte et, sans doute à la faveur du chassé croisé des vacanciers, complètement oubliée. Pourtant, à la lueur de ce deux cent vingtième anniversaire, il serait temps de rappeler qu'à l'époque le roi n'avait... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 19:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 juillet 2009

Le dimanche, je dis si ça me dit

On en a parlé, on n'en parle plus mais on en reparlera à la rentrée, le travail du dimanche fait noircir du papier à pas mal de journalistes, et il y a de quoi. Les français seraient d'accord pour la moitié d'entre eux, mais au vu des sondages qui sont effectués, je me demande comment a été formulé la ou les questions pour obtenir ce résultat. Je suppose que beaucoup seraient content de pouvoir faire leur cours aussi le dimanche sans penser plus loin que le bout de leur nez. D'abord, s'ils vont faire leurs cours le dimanche c'est... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 23:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 janvier 2009

Jusqu'où doit on aller ?

Je suis d'un naturel doux et paisible, genre vache paissant dans les prés et pourtant, je ne peux m'empêcher, regardant derrière l'épaule droite le chemin parcouru, l'évolution de la société dans laquelle je vis, de me poser des questions sur l'efficacité des actions, depuis le temps que j'arpente le pavé parisien. Aujourd'hui nous avons une répression qui s'est accrue par le vote de lois qui permettent aussi bien de réduire les effets d'une grève que de punir les moindres écarts et ce quelque soit l'âge de la personne. Le plus tôt... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 23:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 novembre 2008

A la carte

Il y a des gens qui ont de drôles d'idées qui, parfois, s'avèrent géniales; il y a des moyens de communication qui sont capables du meilleur et du pire. Quand les deux s'associent, on peut obtenir un outil militant de première qualité. Il suffit de suivre le lien par ici.
Posté par berlioz à 21:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 octobre 2008

La crise ? Quelle crise ?

Et le pire, avec les Pieds Nickelés, c'est qu'on est parfaitement conscient que ce sont des voleurs, des menteurs, des personnes qui nous roulent dans la farine, essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, une fois le forfait oublié, une fois le retour au calme revenu, on se remet à les écouter, à leur faire confiance, à leur confier nos économies. Qui a suggéré qu'il fallait ouvrir la bourse à tous les épargnants, proposer des plans d'épargne en actions, voire établir des retraites par capitalisation plutôt que... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 22:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 octobre 2008

Pas de papiers pour l'égalité

Souvenez vous l'époque où le combat des sans papiers était à la mode; pas un bulletin d'information, pas une feuille de choux qui ne relaie les occupations de restaurants, petits et grands. Et puis, crise financière oblige, le combat des petites gens sans plus de papiers que de billets verts laisse indifférents. Pourtant, il est intéressant de se pencher un peu plus sur le résultat de leur bagarre avec les autorités, entre autre dans la région parisienne. 900 personnes ont été régularisées ces derniers temps dont... 18 femmes.... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 18:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 septembre 2008

Un post qui parle de la poste

Quand on reproduit une série d'actions en en connaissant parfaitement le résultat négatif pour des milliers, voire des millions , de personnes c'est soit qu'on est complètement stupide, soit que c'est le but recherché.Ainsi en est-il de la probable privatisation de la poste qui ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de France Télécom. D'ailleurs, tout a commencé sous l'égide de Paul Quilès, ministre socialiste des télécommunications, par la séparation des deux pôles tout en demandant une rentabilité à chacun d'eux. Souvenez vous,... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 19:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 août 2008

Le capital revisité

Les radios, la télévisions, les journaux vous le disent, notre président est devenu de gauche, un véritable Fidel Castrozy; jugez par vous même, il ose dépouiller les riches pour aider les pauvres. Il suffit pour s'en convaincre d'écouter les atermoiements de la présidente du MEDEF. Pourtant, si on y regarde de plus près, on est bien loin du compte. Tout d'abord il faut relativiser les choses, sur les 13 miliards d'euros que va couter la mesure, le prélèvement évoqué ne comptera que pour 1,5; le reste de la charge sera donc pour les... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 20:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :