Quand je ne suis pas là.
06 mai 2005

Chapitre neuf, épilogue

   Bon, le patron rentre demain, je vais faire un peu de ménage qu'il ne voit pas le bazard que j'ai mis chez lui. Pas d'autres secrets aujourd'hui, j'ai assez balncé comme ça. je vous laisse vous débrouiller avec lui.Bye et aux prochaines vacances, si vince le permet encore. Jean-Michel empêcheur de vincer rond.
Posté par berlioz à 18:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 mai 2005

Chapitre huit, la bibliothèque

  Je suis allé faire un tour dans la bibliothèque de vince, pas si grande que ça déja. Mais en plus ça me fait rigoler. j'ai pioché au hazard pour tomber sur Le rire de Bergson. C'est chiant, ya pas une seule histoire drole, un livre sur le rire où on rit pas, quel bide.Plus loin, c'est super chaud, Georges Bataille "Histoire de l'oeil", Henry Miller "Sexus" le titre fait rêver, Vladimir Nabokov "Lolita", Sade "Justine ou les malheurs de la vertue", "La philosophie dans le ... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 21:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 mai 2005

Chapitre sept, sa chambre

  D'accord, il a subit une innondation, d'accord, il pense être dans cet appart en transit. Mais pourquoi avoir laisse sa chambre sans moquette ? Je vous jure, le lit est posé directement sur la dalle en béton. Pourtant, celle de ses enfants a été entièrement refaite, peinture, papier peint, plancher, pourquoi pas la sienne ? Heureusement, je dors dans celle des enfants, mais enfin, il exagère, il pourrait investire un peu de son temps pour rénover son antre. Après, il s'étonne de vivre encore seul. Qui voudrait camper à... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mai 2005

Chapitre six, l'entrée

   C'est sur, il a refait la pièce. D'un beau bleu, d'ailleurs. Mais pour une si petite surface il a mis des étagères avec tout et n'importe quoi dessus, des boites à chaussures, des livres professionnels, des bouteilles de vin (il s'emmerde pas le cochon, il y en quasiment une douzaine de bordeau), des outils, des documents qui semblent classées. Il y a aussi une petite commode style anglais, en bois blanc brut. Ellen non plus n'est pas épargnée, un jeu d'échec sur son échiquier, des boites en fer blanc, vides, des... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 18:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 mai 2005

Chapitre cinq, la buanderie

Tout un poème. La machine à laver rempli la moitié de la place, recouverte de linge propre et sec, non rangé dans la penderie. Une étagère est posée à côté sur laquelle s'empile un bric à brac de mounes boutes, sandales, journaux de plus de vingts ans et j'y crois pas, un ordi apple ][. En état de marche. Je croyais qu'ils avaient tous disparus, qu'on les trouvaient plus que dans les musés! Il est pas adepte de la poubelle le vince. Pourtant c'est pas une collection, plus un comportement du genre, je jette pas ça peut toujours servir.... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 21:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 mai 2005

Chapitre quatre, la salle à manger

Bien sûr, rien ne la distingue du sallon; c'est une et meme pièce. C'est la table qui attire l'oeil, couverte d'objets! La cafetière qui doit être là depuis son petit déjeuner avant décollage, le courrier non lu, non trié, des bouquins, une tasse, une petite cuillère, un cruche avec encore un fond d'eau, un pulvérisateur pour le nez, non, ce n'est pas de la coke, une boîte de bonbons pour la gorge, des piles, un catalogue de disques, on croirait un inventaire à la Prévert! Mais est ce qui va s'occuper un peu de son appart ? Je suis... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 10:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 avril 2005

Chapitre trois, le sallon

Pour le moment, je ne trouve que des photos de ses enfants ou de ses femmes passées. Pas trace d'une maitresse quelconque, à moins que ce ne soit la musique. Je vous dis pas le bazard qu'il y a dans son sallon. Des partitions dans la bibliotheque, des partitions sur la table, sur le pupitre, sur la chaine, sur les chaises, partout. Je savais qu'il était très pratiquant, mais à ce point la, j'en suis baba. Mais alors, difficile de retrouver quelque chose la dedans. Mais quand est-ce qu'il range ? Je vais lui passer un savon... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 15:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 avril 2005

Chapitre deux, la penderie

Je vous raconte pas la penderie du vince. Cinq chemises qui se battent avec deux pantalons. Mais qu'est-ce qu'y fait de son fric ? Il a pas de voiture, pas de maison de campagne, pas de télé dernier cri, une vielle chaine, des vieux meubles, son ordi est antédiluvien. Sa paye passe pas quand meme entièrement dans sa collection de disque ou ses bouquins! C'est pas possible, il doit entretenir une danseuse, avoir une fille cachée ou une maitresse dans chaque port! J'enquete et je vous raconte. Jean-Michel
Posté par berlioz à 20:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 avril 2005

Chapitre un, le frigo

Et bien, c'est pas facile de faire à manger chez vince! Dabord, le frigo il est presque vide: pas de bière, pas de beurre, pas de nutella, pas de fromage, seulement un concombre et des yaourts. C'est quoi ce binz, vince il joue à l'assette ou quoi ? L'huile n'est qu'à l'olive et ya plus de chocolat en tablette. C'est nul, va falloir que j'aille faire des courses! Il aurait pu penser à moi quand meme avant d'aller voir les momies. Je vous jure, c'est pas facile detre locataire à titre gratuit comme y dit!! Jean-Michel
Posté par berlioz à 19:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 avril 2005

Je prends le pouvoir

Ca y est, il est parti. J'occupe l'appart de vince et son blog par la même occase. Mais là, je sidère grave, il raconte pas tout le mec là. A voir comme ça, il est tout beau tout rose mais jmen vais bousculer tout ça histoire de rétablir une vérité qui vous échappe. Alors, ci vous êtes intéressés, rendez-vous demain à la même heure. Maintenant, il faut que jme fasse à bouffer. Bonne nuit à tous. Jean-Michel
Posté par berlioz à 20:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]