30 mai 2011

Aigremoine

AIGREMOINE (Rosacées, T.) AGRIMONIA EUPATORIA. Agrimoine, eupatoire des Grecs, herbe de Saint-Guilaume, thé des bois, sorbelette, thé du Nord, etc. Elle croît sur les bords des chemins, dans les prairies et les endroits incultes. PROPRIETES: infusions contre les incontinences d'urine et la dysenterie; tisane pour laver les plaies et faire revenir les chairs; en gargarisme, elle guérit les ulcères de la bouche et du gosier, en y ajoutant un peu de miel. Dans le Nord, les paysans l'emploient en guise de thé. C'est une infusion d'un... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mai 2011

Le bien des pauvres

Forcément, quand vous pénétrez pour la première fois dans une maison dont vous n'avez jamais connu les habitants vous n'avez pas le même regard que si c'était vos grands-parents, que vous y aviez passé des moments heureux dans votre enfance, le lien affectif, la mémoire font toute la différence. J'avais plutôt tendance à regarder l'état des murs, à deviner ce qu'avait pu être la vie quotidienne de vieilles personnes dans un lieu sans eau chaude, sans toilettes, sans salle de bains, sans chauffage, un lieu immense composé de petite... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 15:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mai 2011

Un amour de chocolat

Il fallait quelque chose pour que j'ai envie de m'y remettre et le beau temps et la douceur de l'air ont été les facteurs déclenchant la reprise de la confection des glaces et autres sorbets. Il fallait que je refasse une tentative de sorbet au chocolat, la précédente ayant été altérée par une fusion du chocolat s'étant terminée par une petite carbonisation partielle. Comme d'habitude, je compare mes fiches avec ce qu'on peut trouver sur la toile et puis, je me lance. Cette fois, c'est très simple; pour un petit litre de sorbet il... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 22:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 avril 2011

L'art du déménagement

Les bruits courraient déjà depuis quelques jours, radio-moquette avait répandu ses effets du haut en bas de l'immeuble, la réunion n'était donc guère une surprise. L'annonce fut crue, l'entreprise était sur le point d'être vendue, vendue au concurrent étasunien dont on était en train de nous dire le plus grand bien, le concurrent sur lequel on avait tapé si dur peu avant. Tout allait bien se passer, c'était une maison sérieuse avec beaucoup d'expérience. Quelque jours plus tard le verdict tomba, l'entreprise était vendue, l'équipe... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 17:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 avril 2011

L'art du management

Il y a longtemps, j'ai travaillé dans une jeune pousse montante, autrement dit en bon français, une startup. L'expérience aurait pu ne pas être désagréable si je n'avais pas été embauché pour faire du nombre, chose que je ne comprendrai qu'un peu plus tard. Évidemment, l'ambiance était jeune, technique, conviviale mais, je m'ennuyais ferme et j'en ai profité pour apprendre à me servir d'un logiciel de description de partitions, ne me cachant d'aucune façon, les fac-similés étalés bien en vue sur mon bureau. Et puis, de temps en temps,... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 16:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 mars 2011

Des pensées en cataracte

Quand j'étais enfant, ma mère nous faisait de temps en temps des épinards, et j'aimais ça. L'habitude était de les accompagner d'un œuf poché. Mes parents s'étaient procuré un accessoire pour leur cuisson fort astucieux. Il s'agissait d'une sorte de tôle ronde alvéolée dont chaque compartiment pouvait recevoir un œuf, qu'on posait dans une casserole sur un fond d'eau. Ainsi ils cuisaient au bain marie sans contact avec l'eau, tout en gardant une forme bien régulière. Un couvercle posé sur la casserole faisait qu'une mince pellicule de... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 22:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 février 2011

Promenade baroque

C'est un peu par hasard que je suis arrivé là, en butinant d'un site à l'autre, d'une recherche à l'autre passant d'un nom bien connu à un autre qui l'est moins et j'en suis resté bouche bée. Le site de la Gallica, la bibliothèque numérique instaurée par la Bibliothèque Nationale de France met à la disposition de tout un chacun un ensemble de documents, écrits et sonores, d'une rare qualité. Ainsi, j'ai pu découvrir le quinzième cahier des mélanges, ce recueil de partitions que Marc-Antoine Charpentier a réalisé tout le long de sa vie... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 21:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 février 2011

Train train quotidien pour certains

Vous devez prendre le train pour un trajet durant environ trois heures pour convoyer une jeune personne d'un peu plus de six ans qui se trouve, presque par hasard, être votre enfant; que faites vous durant le voyage ? Ceux qui ont répondu qu'ils enregistraient l'enfant en bagage accompagné et passait le temps en relisant La vie mode d'emploi ont trouvé là une solution assez élégante mais assez irréaliste, le transporteur refusant la plupart du temps ce genre d'arrangement. Les autres, en grande majorité, diront qu'ils tentent... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 23:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 janvier 2011

D'un souvenir l'autre

C'est après la lecture de la dernière note de Kharacho que je me suis moi même penché sur mon passé, en tentant de remonter le plus loin possible. Deux événements me reviennent en mémoire avec un grand cortège de questions. Quelle est la fiabilité de notre mémoire, la part du vrai souvenir et celle de ce qu'on a pu nous raconter, la part de la vérité et celle de notre propre mythologie qui au fil du temps tisse un nouveau récit, la part du vraiment enfoui et celle du vraiment exhumé ?C'est donc avec un soupçon de doute que je vais... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 22:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2011

Sommes nous humains ?

Il est bon, parfois, de se plonger, ou replonger, dans les classiques, le privilège de la vie l'adulte étant de pouvoir aborder certains ouvrages de manière volontaire et non contrainte par des obligations scolaires. Je choisi donc, je peux fermer et ranger si ça ne me plait pas, relire quinze fois le même passage dans le cas contraire. Ainsi, j'ai mis la main sur un exemplaire de "Si c'est un homme" de Primo Levi que je n'avais n'avais jamais eu l'occasion de lire mais beaucoup entendu parler. Outre le témoignage direct, en... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 14:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]