02 mai 2009

Secouez moi

Je ne pensais pas avoir un jour à vivre cette expérience. Tout à l'heure me rendant à notre nouvel appartement, j'ai pris ma ligne de métro abhorrée, la 13. Encombré d'un gros sac à dos je me mets dans un coin pour déranger le moins possible, puis sort mon journal. Quelques stations plus tard, en entrant dans l'une d'elle, j'entends un bruit assez fort, comme un coup de feu ou un fusible qui lâche, suivi d'un freinage brutal et une coupure totale de courant. je pensais à un incident technique, une pièce qui venais de casser, j'avais... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 19:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

01 mai 2009

Une abeille en travers de la gorge

J'ai eu l'occasion, il y a peu, de voir sur le petit écran, le film "Bee movie". En dehors du fait qu'encore une fois nos cerveaux du cinéma ce sont bien gardés de traduire le titre, montrant ainsi une part d'imagination assez réduite, j'aurai tout de même quelques remarques à faire sur le contenu de cette œuvre. Bien sûr, on peut admirer sa technique parfaite mais, c'est maintenant le cas pour la plupart des productions de ce niveau, le dessin animé disposant de logiciels de plus en plus perfectionnés; bien sûr on peut... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 12:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 avril 2009

Stratégie de l'élimination

Il y a quelque chose de magique dans le comportement du corps humain; pour peu qu'un corps étranger parvienne à s'y glisser il manifeste par de multiples symptôme son mécontentement et sa ferme volonté de s'en débarrasser. Les stratégies utilisées alors sont plus ou moins efficaces et entraînent parfois de la fièvre voire le décès du porteur, ce qui peut être aussi une méthode d'élimination du problème. Voyons quelques exemples en prenant comme objet de notre étude mon nez qui se voit le centre d'une attaque depuis hier matin.... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 20:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 avril 2009

Avoir du piquant

Vous qui pâlissez à la simple vue d'un poivron, vous dont les papilles frémissent à l'idée d'un plat épicé, vous qui pleurez déjà à l'idée de la présence de piment dans votre plat, fuyez ! Détachez rapidement vos yeux de cet écran, décoller vos doigts du clavier et courrez vous cacher dans le réfrigérateur ! Il y a peu, je suis allé manger dans un restaurant sénégalais; au moment de servir l'entrée, entre autre des petits beignets, notre hôte nous apporte une petite coupe contenant une sauce rouge; et il nous met bien en garde, pas... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 20:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 avril 2009

C'est sous ce sort

Lorsque je me rends sur mon lieu de travail pour ma journée de labeur, il me faut changer de métro une fois. Et le rituel est toujours le même lorsque j'arrive sur le quai du deuxième, mon regard se porte sur le panneau suspendu en son milieu; je vérifie la destination, histoire de m'assurer qu'Alzheimer ne me guette pas, puis mes yeux se tournent vers l'heure, ce qui permet de voir le score du jour en terme de retard puis, pour finir, je regarde dans combien de temps va arriver la prochaine rame. Et là, stupeur, depuis quelques... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 23:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 avril 2009

Un autre

Un autre dessin, plus tout à fait d'actualité mais suffisamment pour tirer quelques sourires jaunes.
Posté par berlioz à 00:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 mars 2009

Le rire comme exutoire

Parfois vous voyez un dessin d'actualité et vous souriez grâce son acuité, la précision du trait ou sa grosseur au contraire; d'autres ne vous font absolument rien, ils tombent à plat par manque de connaissance du contexte ou le manque de talent de son auteur. Et puis parfois, il y en a qui répond exactement à l'idée que vous vous faites de la situation et le rire se mèle d'une certaine amertume. Celui publié ce matin par le petit magazine envoyé au moyen d'un courrier électronique par l'hebdomadaire Télérama est de ceux là. Je ne... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 21:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 mars 2009

Travaillé du casque

Elle est assise devant moi, un casque audio cachant complètement ses oreilles qui doivent être charmantes. Sur le bandeau reliant les deux oreillettes qui passe par dessus sa tête la marque est écrite; "Skullcandy".Je souris en pensant à sa traduction possible : sucre de crâne.
Posté par berlioz à 23:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mars 2009

Loin des yeux, près du cœur

Décidément, le métro parisien est une source infinie de sujets de conversation, un tonneau des Danaïdes de situations cocasses. Hier encore, après avoir passé sur ma ligne chérie trois fois plus de temps pour le trajet habituel, me voici debout sur la seconde à regarder autour de moi. Juste devant se tient un jeune homme affichant une petite trentaine, grand, des lunettes aux verres minces, une écharpe roulée en boule dans la poche droite de son loden. Il tient avec ses deux main un rectangle de papier blanc plié en deux d'une... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 mars 2009

Salut

Salut l'artiste, je t'aimais bien tu sais et, même si je te savais malade depuis quelques temps, ce concert de septembre m'avais rendu optimiste, je n'y voyais qu'un mauvais moment à passer pour toi, un combat de plus à ton actif.Salut l'artiste, je t'aimais bien tu sais et ta voix va nous manquer; heureusement qu'il reste des enregistrements qui, peu à peu certes, feront place à d'autres dans nos mémoires mais il restera toujours une petite place pour tes textes tellement différents de la soupe qu'on nous sert habituellement.Salut... [Lire la suite]
Posté par berlioz à 22:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]