Mercredi 21 août - Erevan

Premier réveil à Erevan, premier petit déjeuner à l'hôtel, tout à fait dans le style de certains hôtels ouzbeckes, avec des plats chauds mais aussi les produits locaux, fromage de brebis, aubergines au noix, salade de concombre et tomates, etc. Je l'accompagne d'un thé, je ne veux même pas essayer le café qui pourrait être proposé. Le jus de fruits est imbuvable, sns doute très sucré pour qu'on ne remarque pas qu'il ne contient pas de fruit du tout.

IMG_2910-1Puis, c'est le départ pour ma première excursion organisée. je suis tombé la veille sur une agence proposant des visites à la journée, plus ou moins longues vers des sites plus ou moins éloignés. Celle là est courte et va me service de banc d'essai. Première étape, le site de Garni. Sur un plateau, au bord d'une falaise surplombant des gorges magnifiques se trouve un temple grec, très abimé mais très reconstruit. Ainsi posé, entouré de montagnes, je ne peux que penser à celui de Ségeste près de Palerme, même s'il na pas sa grâce ni cette couleur dorée.

Se trouvent juste à côté les ruine d'une église chrétienne et les restes des thermes qui étaient accolées à un palais. On y voit la structure interne avec la méthode pour distribuer la chaleur ainsi qu'une belle mosaïque.

Pour arriver jusque là, il aura fallut supporter un discours quasi ininterrompu de notre guide accompagantrice, en trois langues parlées à toute vitesse, l'arménien, le russe et l'anglais; au bout de quelques minutes j'ai fini par ne plus faire trop attention au discours et à me concentrer sur le paysage. On peut voir, grâce à ces gorges escarpées comme une coupe géologique au haut de laquelle trône les restes cristallisés d'une coulée de lave, un orgue basalatique avec ses magnifiques tubes hexagonnaux. Je ne sais pas encore que je vais en croiser d'autres encore plus grands, encore pus beaux.

Notre car repart un peu plus tard, trop tôt pour bien profiter du site, vers Keghart et son monastère à moitié creusé dans le rocher.